top of page
Street art Olympe de Gouges
Street art Olympe de Gouges

Describe your image

press to zoom
Street art Olympe de Gouges
Street art Olympe de Gouges

Describe your image

press to zoom
1/1

À l'ombre d'Olympe

Commande d'écriture à Julie Aminthe

Sauver le monde, PAS DE PROBLÈME !

Ça pourrait commencer par une annonce « Aux vues des dernières élections et du niveau record d’abstention, le gouvernement proclame l’autodestruction de la démocratie. Voici les restes de cet héritage, faites-en ce que bon vous semble !». Trois jeunes interloqués extirperont d’une boite des objets et symboles en tous genres, des figures telle une Olympe de Gouges, un King Kong citant du Despentes ou encore des êtres vulnérables. Quelques perturbateurs comme l’injustice, le flashball sèmeront le doute, l’indignation et la colère. Le tambour fera chœur avec la foule.

Il y aura au centre du propos, la jeunesse d’aujourd’hui, parfois inspirée et motivante.

Il y aura enfin une trace de bonne humeur laissée derrière nous, pour garder en mémoire l’étendard de nos désirs d’un avenir joyeux.

 

NOTE D'INTENTION

Lors des élections de 2021 : nous avions fait le constat autour de nous que peu de jeunes votent, puis cela s’est renouvelé en 2022. Comme bien d’autres, nous sentons parfois désabusé.es et toujours insuffisamment engagé.es politiquement, dépassé.es par la multitude de combats qu’il y aurait à mener en parallèle d’une vie déjà bien remplie. Ô rage ! Ô désespoir ! Ô lassitude et culpabilités ennemies !


Cela nous a donné envie d’aller travailler sur la jeunesse d’aujourd’hui et questionner son rapport à l’engagement citoyen sous toutes ses formes. Par le biais d’un travail de terrain, de collectage, de recherches et d’expérimentations, nous irons à la rencontre de jeunes pour alimenter la création. Le principe est de faire entendre leur vision du monde d’aujourd’hui et de demain. Le sociologue de la jeunesse Vincent Tiberj nous indique que pour la génération Z tout est urgent et politique, le droit des femmes, les questions de genre, aimer différemment, le zéro déchet, l’aide aux migrants, la lutte anti raciste... De son côté, la politologue et militante féministe décoloniale Françoise Vergès parlerait de société patriarcale à déconstruire…


Nous passons commande à l’autrice Julie Aminthe pour travailler sur la violence de ce monde comme une blague. La joie de son écriture concrète cherchera les doutes, les interrogations, l’indignation et la colère qui motive, celle qui rassemble et fait sens. Elle ira sans doute piocher dans les textes de ses pairs. Entre violence, drame, fantaisie, inspiration héroïque, tendresse et humour, la forme sera libre et fantaisiste, une forme rhapsodique, avec différents tableaux.


Les comédien.nes auront à cœur de vivre une aventure avec le public pour créer du commun. Dans cette volonté de faire groupe et rendre actif les spectateurs, il y aura peut-être à prendre soin d’une personne vulnérable, participer à une action, être victime de violence policières, faire chœur dans la complainte, voter pour tenter d’avoir un impact sur la suite des événements, construire une parole commune...


La marionnette sera là afin de mettre en exergue le sentiment de manipulation d’un personnage, d’une masse et nous aider aussi à prendre du recul sur la situation, comme rendre concret le mouvement des moutons ou la personne fragilisée…


Enfin, il nous semble évident d’aller au dehors pour questionner la liberté de se rassembler dans l’espace public, l’envie de le conserver comme lieu d’évidence et progressivement transformer son hostilité en paysage de poésie en y laissant une trace.

CRÉATION AVRIL 2024

A partir de 12 ans

Durée 50 minutes

Recherches de coproducteurs et préachats en cours. Dispositif de coproduction mutualisée interrégionale financée par les Régions Normandie
- Bretagne - Pays de Loire envisageable sur 2023 et/ou 2024.

PARTENAIRES DE PRODUCTION
DRAC Normandie, Région Normandie et Ville de Rouen. Nous déposerons une demande d’aide à la création auprès du Département de Seine-Maritime pour l’année de création 2024.

ARTISTE ASSOCIÉE ET COPRODUITE PAR
La Scène nationale 61 – Alençon, Flers, Mortagne au Perche (61), Le Passage, Scène conventionnée d’intérêt national - Fécamp (76)

COPRODUCTION

Le Sablier - Centre National de la Marionnette - Ifs et Dives-sur-Mer (14), Le Théâtre - Centre National de la Marionnette - Laval (53), Le CDN de Normandie-Rouen (76), Le Sillon - Petit Couronne (76)
SOUTIEN

La Compagnie Commédiamuse – Espace Rotonde- Petit Couronne (76),
CHU de Rouen/Porte 10 (76)

RÉSIDENCES FINANCÉES
Le CDN de Normandie-Rouen (76)
Accueil en résidence d’écriture arts de la rue/Le Pôle, scène conventionnée d’intérêt national – Saison Gatti - Le Revest-les-Eaux/La Seyne sur Mer (83)
Atelier 231, CNAREP de Sotteville-lès-Rouen/Résidence de territoire dispositif LE GLAASSSSSS – communauté de commune de Blangy-sur-Bresle (76)

EN ATTENTE DE RÉPONSE (mise à jour décembre 2022) :
Festival Éclats de Rue, Ville de Caen (14)

CONTACT

Artistique : Solène Briquet, 06 07 89 66 19, solene.lamagouille@gmail.com
Production : Aline Nguyen Thua, 06 77 26 77 87, lamagouille@yahoo.fr

DISTRIBUTION

Production : La Magouille

Metteuses en scène : Solène BRIQUET et Cécile LEMAITRE
Autrice et dramaturge : Julie AMINTHE et citations de textes (liste en cours)
Scénographe : Cerise GUYON
Factrice de marionnettes : Amélie MADELINE
Création musicale (percussions) : Héloïse DIVILLY
Jeu : Chloé GIRAUD, Eva FOUDRAL, Héloïse DIVILLY

bottom of page